Ça commence comme ça...

18 juillet 2017. Midi. Paul disparut derrière les rochers avec son seau et son épuisette. Il y avait peu de monde encore sur la plage. Le coefficient de marée était haut, la mer s'était retirée, découvrant une étendue luisante de sable sur lequel elle ruissellerait bientôt, le sol dans la baie était en pente légère, plus d'un promeneur s'était laissé surprendre.

Les méduses

Frédérique Clémençon

Je dispose d'un compte bibliothécaire


Mot de passe oublié ?